chawki.com logo

Biographie

Une chaleureuse bienvenue à tous les fans de la musique sur terre, dont le chemin a parcouru mon site web! Comment allez-vous les gars? J’espère que vous allez bien.

Mon nom est Ahmed Chawki. Tous mes chers fans m’appellent Chawki tout court, c’est plus captivant. Je suis né le 31 Mai 1982 dans une petite ville au nord du Maroc appelée Tétouan.


C’est une magnifique ville, je vous recommande de la visiter un de ces jours. Vous allez l’adorer!

Depuis mon petit âge, j’ai toujours aimé chanter et rédiger des poèmes. Une de mes enseignantes au lycée a toujours prononcé mon nom d’une manière sophistiquée qui m’a rendue curieux d’en connaitre la raison.
Quelques jours plus tard, j’ai réalisé que l’un des plus grands poètes arabes s’appelait aussi Ahmed Chawki. C’était à ce moment là que j’ai eu un déclic, j’ai su que je devais tout faire pour parcourir une carrière artistique, spécifiquement musicale, pourtant, à l’époque, j’ignorais la réelle signification de la loi de l’attraction.


Je chantonnais partout où j’allais pensant à ma propre satisfaction. Mais dès que j’ai terminé mes études secondaires, j’ai réalisé que je devais me concentrer sur quelque chose de plus grand, quelque chose que le public pouvait écouter, admirer, et adopter. Je me suis dit : « Ce n’est pas par hasard que je m’appelle Ahmed Chawki ». Alors en l’an 2000, pour rendre hommage à ma belle ville Tétouan dont l’emblème est une colombe blanche, j’ai nommé mon groupe « La Paloma » ce qui veut dire «La colombe ». Même si nous n’étions pas remarqués par les grandes maisons de disque à l’époque, ce fût un bon départ. Quelques années plus tard, après un succès local modeste, chaque membre du groupe a décidé de suivre son propre chemin, mais nous avons gardé contact pour d’éventuelles collaborations dans le futur. RedOne était une connaissance à l’époque, mais rien de plus.

 

En 2013, je n’aurais pas pu croire mes oreilles quand RedOne m’a appelé, disant qu’il y’avait un projet nommé « Bukra » ce qui veut dire « Demain ». Imaginez l’un des producteurs les plus brillants du moment me demande d’assister des artistes arabes très connus. Et ce qui a le plus coupé mon souffle est le fait que le légendaire Quincy Jones y était. Etais-je en train de rêver ou quoi? Après tout, les miracles existent !

Plus tard cette année, j’ai fermé les yeux, et quand je les ai ré-ouverts, j’étais là, soudain, entrain de chanter une chanson qui a plein le peps avec Pitbull, qui est devenue un grand hit durant cet été. Elle s’appelle « Habibi I love you ». Je sais que vous la chantez à cet instant-même, admettez-le, haha !

Même si à cette période là, j’étais trop nerveux que la chanson n’a pas été au top, vous le savez.
Parfois, la confiance et le grand travail ne sont pas suffisants. Sans l’admiration et l’approbation des fans, rien ne peut être accompli, surtout quand il s’agit du show business. Alors merci à tous pour l’amour et le support !

Plus je travaillais, plus je devenais chanceux. Après « Habibi I love you », les choses ont commencé à devenir vraiment intéressantes. Le grand travail porte ses fruits quand vous n’abandonnez pas, quoi qu’il arrive. Aussi, ne pensez jamais de la vie que vous n’arriverez pas au sommet à cause de vos circonstances.  La majorité des personnes ont commencé depuis le bas.
Voici une liste de mes autres chansons réussies :