chawki.com logo

Partager

Cette « Qahwa » n’a pas besoin qu’on lui rajoute du sucre.

9 Mar 2017

« Qahwa » est une chanson pop/RnB, produite par l’un de mes meilleurs amis, qui d’ailleurs a été présent pour moi depuis le premier jour : Mohamed Cherif.

Pour cette chanson, il a dépassé toutes mes attentes. J’imaginais quelque chose de bien vivant et il a su faire de ma vision une réalité, je ne le remercierai jamais assez pour tout ce qu’il a fait. Excellent travail mon ami ! J’en profite pour remercier Mounir el Jazairi pour le travail de composition qu’il a fait.

En tant qu’artiste indépendant, il m’est très difficile d’offrir un travail qui fera l’unanimité,  puis de toute façon, on ne peut pas plaire à tout le monde.

Il y’aura toujours quelqu’un pour vous dire que votre travail est soit ennuyeux, soit mauvais ou –heureusement pour l’artiste- bon. « Qahwa » n’est pas censée être une chanson sérieuse et romantique avec des paroles élaborées qui s’inspirent de la poésie arabe du 6ème siècle. C’est censé être simple, amusant et bon enfant. Parfois les gens ont besoin d’aller chercher leur côté optimiste, amusant et humoristique afin d’apprécier une chanson comme « Qahwa ».

La vie peut être brutale par moments et c’est en soi une des raisons pour lesquelles on fait ces chansons. Comme je l’ai évoqué, le fait pour moi d’être un artiste indépendant n’est pas chose facile. Quand on travaille avec un grand label, ce dernier a la possibilité d’éradiquer toute sorte de feedback négatif, et ça permet à l’artiste de paraître parfait, mais on sait tous que personne ne l’est. Comme a dit un sage homme une fois, tant que vous aurez des haineux autour de vous, vous êtes sur le bon chemin.    

Pour moi, les haineux ne sont pas ceux qui critiquent votre travail d’une manière constructive quand bien même il est négatif. Les haineux sont ceux qui détestent votre travail juste parce qu’ils ont la possibilité de le faire, gratuitement.  On dirait que ce genre de personnes le prend personnellement, alors que le but premier de l’artiste est de divertir les gens et les aider à revivre les belles petites choses de la vie, qu’on oublie d’ailleurs, car les mauvaises prennent souvent le dessus malheureusement.

Je voudrais souligner qu’en tant qu’artiste indépendant, réaliser un projet comme « Qahwa » requiert des ressources colossales, qu’elles soient de nature humaine, financière ou temporelle. La moindre chose que peuvent faire les gens qui n’aiment pas, c’est de dire des paroles qui ne valent pas grand-chose, car c’est comme ça que les artistes évoluent.

Pour finir, je voudrais remercier toutes les personnes ayant participé à cette aventure, mais aussi ma famille et mes fans qui me soutiennent tout au long de ma carrière. Hala, Habibis !